Les séances de Relaxologie de Pleine Conscience

Champ d’intervention

 

Déroulement de ces séances de relaxation – méditation

Les séances professionnelles de Relaxologie de Pleine Conscience sont des séances de relaxation qui durent 30 minutes.

D’abord, le praticien professionnel, appelé Relaxologue de Pleine Conscience, reçoit son client avec un entretien

  • permettant d’identifier la demande de la personne,
  • de cerner son environnement et
  • de l’informer sur la prestation et ce qu’elle peut attendre de cette méthode.

Ensuite, le client s’allonge, habillé, sur une table de massage confortable. Il n’a rien à faire.

Pendant ce temps, le Relaxologue pose les mains sur deux points spécifiques du corps et pratique la méditation dynamique de la Méthode Lao-Tseu-Ki®.

Quand la pratique de relaxation est terminée, le client revient à son rythme et s’assied à nouveau.

Enfin, un entretien de débriefing, dédié à son vécu, peut alors avoir lieu.

 

Pour qui ces séances sont-elles dédiées ?

Les séances sont excellentes pour tous.

Elles s’adressent aux adultes, aux personnes âgées, mais aussi aux enfants et aux adolescents.

 

Fréquence de ces séances de bien-être

Comme toute pratique de relaxation, le client, est libre de revenir autant de fois et aussi longtemps qu’il le souhaite.

Surtout, la régularité mise en œuvre pour les séances dépend de son envie à bénéficier d’une pratique de relaxation simple, avec la méthode Lao-Tseu-Ki®.

 

Les tarifs des séances de Relaxologie de Pleine Conscience

En général, une séance de Relaxologie de Pleine Conscience s’élève à environ 30 – 35 euros les 30 minutes.

 

Où trouver un Relaxologue de Pleine Conscience ?

Les Relaxologues de Pleine Conscience figurent sur l’annuaire en ligne du syndicat auquel notre organisme de formation est rattaché.

Ces professionnels de la relation d’aide et du bien-être sont sous amélioration continue de leurs compétences, et sous supervision continue, à travers leur appartenance au syndicat.

Cet annuaire sera disponible à compter du 1er janvier 2017.